fbpx
Chaque dollar égalé jusqu'à $50 000 jusqu'au 31 décembre ! Donnez aujourd'hui.
Notre mécanisme SpeakUp®
Logo Nonviolent Peaceforce avec point bleuDonner

Les organisations célèbrent le deuxième anniversaire de la nouvelle offensive militaire russe en Ukraine

Date: 23 février 2024

Les civils doivent toujours être protégés de la violence : alors que l'Ukraine se dirige vers la troisième année d'une guerre dévastatrice, Nonviolent Peaceforce se joint à 50 autres membres de la plateforme des ONG humanitaires en Ukraine pour appeler à la protection immédiate des civils et répondre de toute urgence aux besoins humanitaires urgents.

Une école bombardée avec un panier de basket cassé en Ukraine
2023.02 Shevchenkove, Mykolaïv ©NP

UKRAINE : 42 victimes civiles chaque jour en deux ans de guerre.


KIEV, 24 février 2024 – Deux ans après l'escalade de la guerre en Ukraine, plus de 10 500 civils ont été tués, dont 587 enfants, alors que les bombardements constants, les mines et les attaques de drones ont laissé une génération traumatisée, déplacée et craignant pour sa vie. » ont déclaré 51 membres de la Plateforme des ONG humanitaires en Ukraine.

Avec une moyenne de 42 civils tués et blessés par jour, et des derniers mois particulièrement meurtriers, le groupe, composé d'organisations locales et internationales œuvrant dans le pays, appelle à la protection immédiate des civils et rappelle aux États membres les promesses faites. pour répondre aux besoins humanitaires urgents de la population ukrainienne.

Plus de 871 TP3T des personnes tuées, soit 9 241 personnes, sont des victimes d'armes explosives, et de nombreuses blessures ont changé leur vie, y compris la perte de membres ou de la vue. Ce chiffre est considéré comme largement sous-estimé, alors que l’ONU continue de corroborer les chiffres. Dans le même temps, les populations ukrainiennes éloignées des lignes de front ont également besoin de soutien pour reconstruire leur vie et se rétablir.

« Ma fille grandit désormais dans le sous-sol », explique Sviatlana. Elle et sa fille de 7 ans ont décidé de rester à Kherson, une région qui subit de violents bombardements… « La plus longue période que nous avons passée dans le noir sans électricité a été d'un mois et demi, alors maintenant, quand il y a une panne de courant, j'essaie de plaisanter avec ma fille, 'qu'un jour, nous avons déjà eu bien pire'. …Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre et à survivre. Elle n’est qu’une enfant et veut jouer dehors sur le terrain de jeu, mais elle ne peut pas quitter le sous-sol.

Deux années de reprise des combats ont détruit des vies, des maisons et des moyens de subsistance, laissant 14,6 millions de personnes, dont près de 3 millions d'enfants, dans un besoin désespéré d'aide humanitaire dans toute l'Ukraine. Près de 80% des personnes ayant besoin d’aide ont également besoin d’un soutien en matière de santé mentale. Le niveau de pauvreté en Ukraine a quintuplé – 24 pour cent contre 5 pour cent – rien qu’en 2022.

En raison des violences persistantes, environ 4 millions de personnes sont toujours déplacées en Ukraine et plus de 5,9 millions ont été contraintes de fuir vers les pays voisins. Même si 67% des personnes déplacées à l'intérieur du pays déclarent vouloir rentrer chez elles un jour, nombre d'entre elles ne peuvent pas rentrer chez elles car la guerre a détruit leurs communautés et leurs moyens de subsistance. De nombreuses personnes déplacées ont du mal à s'intégrer dans leurs nouvelles communautés, où il est difficile de trouver un emploi et un logement. Les femmes représentent 58% des personnes déplacées à l'intérieur du pays et sont plus susceptibles que les hommes de connaître le chômage et de dépendre de l'aide humanitaire.

Les groupes vulnérables sont touchés de manière disproportionnée par la guerre en cours. Les inégalités existantes, notamment celles auxquelles sont confrontés les enfants, les Roms, les personnes LGBTQIA+, les personnes âgées et les personnes handicapées, ne font qu'augmenter à long terme, car les effets cumulés de la crise génèrent des besoins spécifiques.

Joanna Garbalinska, directrice de la plateforme des ONG humanitaires en Ukraine, a déclaré :

« Alors que la guerre continue, la vie est loin d’être normale. Les civils vivent quotidiennement sous la menace des missiles et des obus qui continuent de frapper les zones peuplées de civils, causant la mort et la destruction dans les zones proches et éloignées des lignes de front.

« La Plateforme des ONG humanitaires en Ukraine appelle à la cessation immédiate de toutes les attaques contre les civils et les infrastructures civiles, en particulier dans les zones urbaines denses, car elles pourraient constituer de graves violations du droit international humanitaire. Les civils doivent toujours être protégés de la violence.

Aujourd’hui marque une sombre étape dans la guerre en Ukraine. Alors que les combats entrent dans leur troisième année depuis l’escalade, les agences humanitaires en Ukraine rappellent aux États membres les promesses faites pour faire face à cette crise. Aujourd’hui, le soutien humanitaire est plus que jamais nécessaire. Les engagements financiers à long terme en faveur des efforts humanitaires et de redressement – sous la direction de la société civile ukrainienne – sont essentiels pour la sécurité des civils et pour l'avenir de l'Ukraine. »


Signataires des ONG


"БО ""МБФ ""Руки друзів""// Les mains des amis
AGIR
Action contre la faim (ACF)
Aide à l'action
ГО "АЛЬЯНС.ГЛОБАЛ" // ALLIANCE.GLOBAL, Organisation publique
arche noVa
SE SOUCIER
Caritas Ukraine
Caritas Zaporizhzhia
Corus International
CUAMM - Médecins avec l'Afrique
Conseil danois pour les réfugiés
Conseil estonien pour les réfugiés
ГРОМАДСЬКА ОРГАНІЗАЦІЯ « ЕДКЕМП УКРАЇНА » // Organisme public « EDCAMP UKRAINE »
FHI 360
Fida International Ukraine
Aide de l'Église finlandaise
Help-Hilfe zur Selbsthilfe
Helvetas Suisse Intercoopération
Humanité & Inclusion – Handicap International (HI)
humedica eV
Comité international de sauvetage
INTERSOS
La Chaîne de L'Espoir
Fédération luthérienne mondiale
MAG (Groupe consultatif sur les mines)
Médair
Réseau international Médecins du Monde
Équipes Médicales Internationales
Corps de la miséricorde
Nonviolent Peaceforce
Conseil norvégien pour les réfugiés
Oxfam
Personnes dans le besoin
Plan international
Première Urgence Internationale
Droit à la protection
Sauver les enfants
Solidarités internationales
Stichting Vluchteling (Fondation néerlandaise pour les réfugiés)
Terre des Hommes
Паросток// Parostok
Royaume-Uni-Med Ukraine
Société de la Croix-Rouge ukrainienne
Українська фундація громадського здоров'я // Fondation ukrainienne pour la santé publique
Welthungerhilfe
Vision Mondiale Internationale
ZDOROVI
ГО "Дівчата"// ONG "Filles"
ГО «ГІ Допоможемо Разом» //ONG « Aideront ensemble »
Єдність чеснот//ONG « Unité de la Vertu »

-FIN-

Notes aux éditeurs :

La Plateforme des ONG humanitaires en Ukraine (ci-après la Plateforme des ONG) est un organisme de coordination indépendant composé de 78 ONG ukrainiennes et internationales membres qui sont opérationnelles et fournissent une aide humanitaire en Ukraine. La Plateforme des ONG se consacre à servir et à faciliter le travail de ses membres pour répondre de manière efficace et efficiente aux besoins humanitaires des personnes touchées par le conflit.

Faits marquants:

  • Au 22 février 2024 (dernières données disponibles), 30 457 civils ont été tués et blessés, dont 10 582 civils tués dans le conflit, dont 587 enfants. Au total, 9 241 personnes ont été tuées par des armes explosives à large zone, ainsi que par des mines et restes explosifs de guerre. Source: Mission de surveillance des droits de l'homme des Nations Unies en Ukraine.
  • Cette année, 14,6 millions de personnes, dont plus de 3 millions d’enfants, sont dans le besoin en Ukraine. 80% de ceux qui ont besoin d’aide ont également besoin d’un soutien en matière de santé mentale. Environ 4 millions de personnes sont déplacées en Ukraine. Les femmes représentent 58% des personnes déplacées à l'intérieur du pays et sont plus susceptibles que les hommes de connaître le chômage et de dépendre de l'aide humanitaire. Source: Besoins humanitaires et plan de réponse 2024
  • Le niveau de pauvreté en Ukraine est passé de 5,5% à 24% rien qu'en 2022. Source: Banque mondiale
  • 5,9 millions d’Ukrainiens sont des réfugiés. Source: HCR
  • 67% de personnes déplacées internes déclarent vouloir rentrer chez elles un jour. Source : HCR
Vous pouvez protéger les civils qui vivent ou fuient un conflit violent. Votre contribution transformera la réponse mondiale aux conflits.
flèche droite
Français