fbpx
Chaque dollar égalé jusqu'à $50 000 jusqu'au 31 décembre ! Donnez aujourd'hui.
Notre mécanisme SpeakUp®
Logo Nonviolent Peaceforce avec point bleuDonner

Rapport mensuel du Sri Lanka : juin 2011

Date: 12 mai 2011

2 5Dans le cadre d'un projet financé par l'Union européenne NPSL coopère avec diverses agences pour unir leurs efforts dans l'éducation et la formation des défenseurs des droits de l'homme (DDH). Ce projet porte sur la sensibilisation et la connaissance des droits fondamentaux et le renforcement des réseaux. Ces organisations travaillent sur des mécanismes qui renforceront la sûreté et la sécurité des DDH dans le pays. Ce projet est conçu pour créer un espace plus sûr et une atmosphère plus sûre, en utilisant des moyens appropriés et légaux au sein desquels les DDH peuvent travailler. Grâce à ces formations, les DDH travailleront ensemble et seront acceptés et reconnus comme des agents de paix dans la société.

L'un des objectifs du projet de renforcement des capacités est de renforcer les capacités des communautés locales à atténuer les menaces et à renforcer les compétences locales dans les techniques de négociation de base. Dans le passé, les formations étaient axées sur des membres sélectionnés des communautés. Maintenant, en mettant l'accent sur notre stratégie de sortie et en raison du nombre limité d'employés possédant les compétences appropriées, le projet a changé son approche. La formation se concentre désormais sur le personnel local des organisations communautaires (CBO), sachant qu'ils ont un accès plus large aux villages et aux communautés et peuvent multiplier ces formations dans les communautés et les villages qu'ils desservent. 

2 6Récemment, au fur et à mesure que le projet avançait, NPSL a reçu plus de demandes pour la formation sur les compétences de base en négociation et l'atténuation des menaces (BNSTM). Ces approches sont venues du milieu universitaire, d'ONG, d'organismes et d'agences gouvernementaux tels que les commissions de médiation, l'Autorité nationale de protection de l'enfance et autres. L'importance du projet est appréciée et reconnue par les différentes parties prenantes qui envisagent de multiplier les formations dans leurs communautés et villages respectifs. 

Au nord du Sri Lanka, dans le district de Vavuniya, Nonviolent Peaceforce concentre son programme sur la protection de l'enfance.  NPSL travaille non seulement en tant qu'entité individuelle, mais en collaboration avec divers organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. La promotion et la protection des droits de l'enfant dans divers villages et communautés est une entreprise commune.  NPSL travaille main dans la main avec ces agences afin de renforcer leurs mécanismes pour se préparer à une meilleure protection des enfants ainsi qu'à leur bien-être.   

Un atelier de formation, animé par NPSL le 9 juin 2011, aux membres des Comités Villageois de Suivi des Droits de l'Enfant comptait 25 participants. Cette activité met l'accent sur l'importance du projet de protection de l'enfance et plus particulièrement sur les rôles et les responsabilités que les différentes parties prenantes, telles que le gouvernement, les ONG et les ONGI, jouent en tant qu'acteurs dans le développement des enfants. C'est à travers cette formation que les participants ont pris conscience de la « coresponsabilité » que nous avons tous en matière de protection de l'enfance. A savoir que « la protection des enfants est l'affaire et la responsabilité de tous ; ce n'est pas seulement la tâche du gouvernement ni des ONG et des OING mais de TOUS ».

3 0Nonviolent Peaceforce Sri Lanka maintient également son partenariat avec diverses agences gouvernementales travaillant sur la protection de l'enfance. Dans le district de Vavuniya NPSL en plus d'accompagner le personnel et les agents de l'Autorité nationale de protection de l'enfance, les agents de protection des droits de l'enfant (CRPO) et d'autres agences gouvernementales du district, elle assiste et co-anime également leur programme de sensibilisation aux droits de l'enfant. 

NPSL aidé à la formation de trois (3) comités villageois de surveillance des droits de l'enfant (VCRMC) à Vavuniya Nord. C'était après NPSL coordonné avec le Bureau de protection des droits de l'enfant (CRPO) basé à Vavuniya Nord concernant l'activité. Après avoir visité et consulté les chefs de village, les parents et les membres de la communauté, les comités ont été formés. La tâche principale de ces VCRMC nouvellement formés sera de guider les enfants dans leur propre développement et de servir de médiateur dans tout différend qui surviendrait concernant les enfants de la communauté. Les comités nouvellement formés travailleront en étroite collaboration avec les CRPO dans la protection des enfants et ils sont mandatés pour signaler toute violation et abus à leurs agents gouvernementaux respectifs, en coordination avec les agences gouvernementales, les ONG et les OING.

Vous pouvez protéger les civils qui vivent ou fuient un conflit violent. Votre contribution transformera la réponse mondiale aux conflits.
flèche droite
Français