fbpx
Chaque dollar égalé jusqu'à $50 000 jusqu'au 31 décembre ! Donnez aujourd'hui.
Notre mécanisme SpeakUp®
Logo Nonviolent Peaceforce avec point bleuDonner

Les femmes prennent la tête de la protection civile non armée à base communautaire

Date: 1 avril 2010

Groupe de travail2En novembre 2009, NPSL lancé un projet pilote en partenariat avec le PNUD dans le quartier Est de Batticaloa, pour partager les compétences du maintien de la paix civil non armé (UCP) avec les communautés sri-lankaises afin qu'elles puissent accroître efficacement et sans violence la sécurité de leur propre peuple. 

Cinq villages reculés ont été ciblés et, avec l'aide d'agents gouvernementaux au niveau du village dans chaque zone, vingt chefs communautaires ont été identifiés pour participer au programme de formation d'introduction organisé en février 2010. La formation a été accueillie avec des commentaires extrêmement positifs de la part des participants, tous dont partageaient le désir de faire partie de UCP équipes dans leurs villages et de former d'autres personnes aux compétences et aux connaissances auxquelles ils avaient été exposés.

"Vous nous avez appris à travailler avec confiance,», a déclaré une femme à la suite de la formation, tandis que d'autres femmes ont partagé à quel point cela avait été pratique pour elles et ont demandé qu'à l'avenir, le projet soit mis en œuvre dans d'autres zones vulnérables, en particulier les villages frontaliers.

Un groupe de femmes a utilisé leurs compétences nouvellement acquises pour plaider, par l'intermédiaire de la Commission sri-lankaise des droits de l'homme (HRC), en faveur de la libération de deux jeunes hommes de leur communauté qui ont été arrêtés sans inculpation et sont détenus dans une prison locale. Le CDH plaide maintenant pour leur remise aux autorités nationales. Un autre groupe de jeunes femmes qui ont participé à la formation utilise ce qu'elles ont appris pour afficher des messages de sûreté et de sécurité dans leurs villages afin de réduire la violence et le harcèlement. 

NPSL a également facilité une formation de formateurs (ToT) de quatre jours en mars 2010, pour dix des participants initiaux (8 femmes et 2 hommes) auto-sélectionnés par d'autres membres de la communauté des cinq villages pour leur donner la capacité de soutenir cette formation. travailler en formant d'autres personnes dans leurs communautés. En tant que tel, cela a été suivi par le début de deux formations dirigées par la communauté en avril 2010 et d'autres suivront en juin et juillet.

L'objectif de ce projet est d'aider à la mise en œuvre et à la création de l'espace et des capacités nécessaires pour permettre aux dirigeants des communautés locales, telles que les femmes mentionnées ci-dessus, de jouer ensemble un rôle actif dans la détermination de leur avenir.

En raison du succès du projet pilote, nous avons pu obtenir un financement supplémentaire pour continuer à travailler avec les communautés avec lesquelles nous travaillons déjà, commencer la mise en œuvre dans une autre division du district de Batticaloa et étendre le projet au district de Vavuniya, situé au nord de le pays.

Vous pouvez protéger les civils qui vivent ou fuient un conflit violent. Votre contribution transformera la réponse mondiale aux conflits.
flèche droite
Français