fbpx
Chaque dollar égalé jusqu'à $50 000 jusqu'au 31 décembre ! Donnez aujourd'hui.
Voir les événements à venir
Logo Nonviolent Peaceforce avec point bleuDonner

Bonnes pratiques

Élargir le champ

Examen global des bonnes pratiques dans le domaine de la protection civile non armée

Bien que les communautés utilisent la protection civile non armée (UCP) depuis des générations, elle n'a été reconnue que relativement récemment comme une méthode précieuse pour protéger les civils et contribuer à une paix durable. Il est maintenant urgent de rechercher et de documenter les expériences des organisations sur le terrain au cours des dernières décennies, afin d'articuler des méthodes de stratégies éprouvées et efficaces. Il y a maintenant plus de 70 groupes connus qui pratiquent l'UCP. Cependant, cela ne tient pas compte de la vaste gamme d'initiatives du PCU au niveau communautaire, dont il existe d'innombrables exemples.

Au service de cet objectif,

Nonviolent Peaceforce est le fer de lance d'un examen mondial complet des bonnes pratiques dans le domaine de la protection des civils non armés. L'objectif du processus de bonnes pratiques est de renforcer et de développer le domaine de l'UCP en réunissant des praticiens, des universitaires et des bénéficiaires concernés pour réfléchir aux besoins, aux succès et aux échecs de l'UCP dans ces domaines.

Suivez les quatre étapes de ce processus

Étape 1 : Études de cas (livre terminé en mai 2016)

Réalisation d'études de cas dans quatre régions du monde où l'UCP est pratiquée : le Soudan du Sud, la Colombie, les Philippines (Mindanao) et Israël/Palestine. Les chercheurs ont passé en revue le travail de plus de vingt organisations locales et internationales, et identifié et décrit 77 bonnes pratiques UCP. Leurs conclusions ont été publiées dans le livre « Wielding Nonviolence in the Midst of Violence », édité par Ellen Furnari, qui a également mené elle-même deux des études de terrain.

Étape 2 : Ateliers régionaux (Voir les rapports ici, de 2017 à 2021)

Six groupes de consultation facilitée se sont réunis sur une base régionale et composée de praticiens de l'UCP, de partenaires de terrain, de bénéficiaires et d'universitaires pour des sessions de trois jours pour examiner leur travail, analyser les résultats de la première étape et valider les bonnes pratiques et les thèmes émergents ainsi qu'identifier les dilemmes ou les défis soulevés mais sans réponse par les cas. 

Nonviolent Peaceforce a organisé des ateliers régionaux intitulés « Bonnes pratiques en matière de protection non violente, non armée, de civil à civil ». 

Voir ici pour le résumé des ateliers de bonnes pratiques : AnglaisFrançaisEspagnolarabe 

Voir ci-dessous les articles qui résument les discussions importantes, les problèmes et les conclusions de chaque atelier.

Etape 3 : Assembler les premières conférences UCP Good Practices (2021 & 2023)

Nous organisons les premières conférences UCP Good Practices, rassemblant des praticiens, des partenaires de terrain, des bénéficiaires, des décideurs politiques et des universitaires pour discuter des conclusions des études de cas et des groupes de consultation, et valider les bonnes pratiques de l'UCP qui peuvent être étendues et reproduites ainsi qu'améliorer les pratiques existantes. Les organisations pratiquant actuellement l'UCP ne se sont jamais toutes réunies. Les conférences contribueront également à établir un réseau international UCP.

Le rassemblement international virtuel s'est tenu du 12 au 14 et du 19 au 21 novembre 2021

Le rassemblement Face2Face à Genève est provisoirement prévu pour 2023

Étape 4 : Publier, diffuser et évaluer les résultats (2021 - en cours)

Publier, diffuser et évaluer les résultats. Une fois les bonnes pratiques identifiées, analysées et validées dans les étapes 1 à 3, elles seront diffusées à toutes les organisations pratiquant actuellement l'UCP pour être intégrées dans les supports de formation. Les résultats seront également présentés à de nouveaux praticiens, décideurs et bailleurs de fonds potentiels, notamment le Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, le Département des affaires politiques des Nations Unies, les Amis de la protection des civils des Nations Unies, des organisations régionales telles que l'ANASE, l'Union africaine et l'Union européenne ; le Comité international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et des réseaux de la société civile comme le Réseau ouest-africain pour la consolidation de la paix, le Bureau européen de liaison pour la consolidation de la paix, l'Alliance pour la consolidation de la paix, Frontline Defenders et War Resisters International. Les résultats seront également partagés avec des groupes travaillant uniquement au niveau local.

Bonnes pratiques en matière de protection civile non armée (Paige McLain, Chris Grathwol et Will Goltra ; Nonviolent Peaceforce et le University of Minnesota Human Rights Lab), février 2021 :
Anglais

Réflexions sur le rassemblement virtuel sur la protection/l'accompagnement des civils non armés (UCP/A) de novembre 2021 et les six ateliers régionaux sur les bonnes pratiques de l'UCP/A qui l'ont précédé :
Anglais | Espagnol | Français | arabe

Pays - Bonnes Pratiques

Icône de carte jaunePays inclus dans les études de cas de l'étape 1

Icône de carte rose Pays où les ateliers de bonnes pratiques de l'étape 2 ont été organisés 

Icône de carte vertePays où les participants aux ateliers ont travaillé avec une organisation UCP (Remarque : un seul marqueur par pays, à l'exception d'un marqueur supplémentaire placé à la frontière entre les États-Unis et le Mexique)

Annuaire des UCP/A et organisations apparentées

flèche droite
Français