fbpx
Chaque dollar égalé jusqu'à $50 000 jusqu'au 31 décembre ! Donnez aujourd'hui.
Notre mécanisme SpeakUp®
Logo Nonviolent Peaceforce avec point bleuDonner

Des jeunes de 36 États et du FCT formés à la prévention de la violence électorale

Date: 21 janvier 2023

Source du clip de presse : SharpedgeNews
Lien vers la source : Ici

Le Center for Peace Advocacy and Sustainable Development et Nonviolent Peaceforce, avec le soutien de Non-violenceXXI et du Canadian Friends Service Committee, ont organisé une formation de renforcement des capacités de 3 jours pour renforcer la résilience des jeunes en matière de prévention de la violence électorale avant les élections générales de 2023 au Nigeria.

Le directeur exécutif du Center for Peace Advocacy and Sustainable Development, M. Igweshi Augustine, a déclaré que l'objectif de la formation est de doter les jeunes nigérians des 36 États et du FCT des compétences nécessaires pour prévenir la violence électorale et assurer des élections pacifiques en février 2023. Élections générales.

Augustin a déclaré que la participation aux élections est un devoir civique important et qu'il est important que les citoyens éligibles exercent leur droit de vote.

Selon lui, alors que les résultats des élections générales déterminent généralement la composition d'un gouvernement et les politiques qui seront mises en œuvre, de nombreux pays, dont les élections générales du Nigéria, sont considérés comme une pierre angulaire de la démocratie #, car ils permettent aux citoyens d'avoir leur mot à dire dans la gouvernance de leur pays. 

Le directeur exécutif a cependant soutenu qu'il était nécessaire de mettre en place des mesures et des actions pour prévenir et atténuer l'occurrence de la violence pendant les élections. 

« Ces stratégies devraient inclure : l'éducation des électeurs ; planification de la sécurité ; résolution de conflits et médiation ; Stratégie média et communication ; Surveillance et rapports et réconciliation post-électorale – etall.

L'agence de presse du Nigéria (NAN) rapporte que la formation qui a commencé le 18 se terminera le 20 et a été animée par la coordonnatrice nationale du comité de service des amis canadiens à Burudu, Madame Pastaur, et la coordonnatrice de la formation de la force de paix non violente, Mme Marion Girard.

Les participants ont été initiés aux principes de protection civile non armée, aux stratégies de protection civile non armée pour prévenir la violence électorale, aux activités de protection civile non armée pouvant être utilisées pour prévenir la violence électorale, à l'exercice d'empathie, à l'exercice Crossing the River, à la prévention des conflits, à la désinformation et à la désinformation, à la discussion de groupe et à la contribution. des participants sur la prévention de la violence électorale avant les élections générales de 2023.

Une assemblée publique a également été organisée dans le cadre des activités visant à renforcer la résilience des jeunes pour prévenir la violence électorale.

Conférenciers invités à l'assemblée publique, dont le directeur général de l'Institut pour la paix et la résolution des conflits, le directeur exécutif de la CLEEN FOUNDATION, M. Gad Peter et le directeur national de la Global Peace Foundation, qui est également le président de la CAN Kadunna Chapter, le révérend John Joseph Hayab.

Ils ont encouragé les jeunes à utiliser les compétences et les connaissances acquises lors de la formation d'un défenseur contre la violence électorale. Ils devraient également transférer ces connaissances à d'autres jeunes de leur communauté. (NAN) (www.nannews.ng)

Vous pouvez protéger les civils qui vivent ou fuient un conflit violent. Votre contribution transformera la réponse mondiale aux conflits.
flèche droite
Français