fbpx
Chaque dollar égalé jusqu'à $50 000 jusqu'au 31 décembre ! Donnez aujourd'hui.
Notre mécanisme SpeakUp®
Logo Nonviolent Peaceforce avec point bleuDonner

La nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur la RDC inclut la protection non armée des civils

Date: 19 décembre 2023

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé d'un an le mandat de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Cela comprend un plan pour que la MONUSCO se retire progressivement et confie ses responsabilités au gouvernement congolais. Le retrait progressif, qui débutera d’ici fin 2023, définit des réductions de troupes et des priorités clés, en se concentrant sur la protection des civils et en soutenant la stabilisation des institutions de l’État. La prolongation a été adoptée à l'unanimité résolution 2717 (2023), qui fait explicitement référence à la protection non armée des civils.

Goma, Nord, Kivu, RDC : Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies le 29 mai 2023. Photo MONUSCO/Kevin Jordan

En République démocratique du Congo (RDC), le conflit et la violence persistent, ce qui appelle une intervention internationale. Au fil des années, la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a joué un rôle crucial pour relever les défis complexes auxquels est confrontée la région. Créée initialement en 1999 et existant sous sa forme actuelle depuis 2010, la MONUSCO participe activement à la protection des civils.

Dans le cadre du renouvellement du mandat de la MONUSCO, le «Protection des civils menacés de violence physique en prenant toutes les mesures nécessaires pour assurer une protection efficace, rapide, dynamique et intégrée" est en premier dans les tâches répertoriées par ordre de priorité. Sous cette tâche, la langue suivante est incluse :

"Renforcer son engagement communautaire auprès des civils et bâtir sur les capacités des communautés locales pour soutenir la création d'un environnement protecteur, y compris le renforcement des mécanismes pour le protection non armée des civils, et son utilisation des communications stratégiques, y compris par le biais de communications conjointes avec le gouvernement de la RDC, pour faire connaître et faire comprendre son mandat et ses activités de protection des civils, pour renforcer son mécanisme d'alerte rapide, notamment pour prévenir et contrer les campagnes de désinformation et la désinformation visant de porter atteinte à la crédibilité de la mission et d'entraver la mise en œuvre de son mandat, en particulier lors des phases de désengagement ; »

Cette résolution a été adoptée alors que Nonviolent Peaceforce et l'UNFP s'engagent dans une planification conjointe. sur un projet débutant en 2024 mobiliser et former des groupes de la société civile à la protection civile non armée, en formant des équipes de protection communautaire, notamment des équipes de protection des femmes et des équipes de protection de la jeunesse.

Cette initiative offrira l'occasion de renforcer les initiatives menées par des civils pour protéger les communautés de manière non-violente et contribuer au maintien de la paix en RDC. NP plaide depuis longtemps pour l'efficacité de l'UCP dans les contextes de transition. Au-delà de répondre aux préoccupations immédiates en matière de protection, NP vise à éloigner les paradigmes de sécurité d’une protection basée sur la force, en mettant l’accent sur les avantages des approches non-violentes.

Vous pouvez protéger les civils qui vivent ou fuient un conflit violent. Votre contribution transformera la réponse mondiale aux conflits.
flèche droite
Français